+31 229 58 12 32
  Fermé

stdClass Object
(
    [article_layout] => 
    [show_title] => 
    [link_titles] => 
    [show_tags] => 
    [show_intro] => 
    [info_block_position] => 
    [info_block_show_title] => 
    [show_category] => 
    [link_category] => 
    [show_parent_category] => 
    [link_parent_category] => 
    [show_associations] => 
    [show_author] => 
    [link_author] => 
    [show_create_date] => 
    [show_modify_date] => 
    [show_publish_date] => 
    [show_item_navigation] => 
    [show_icons] => 
    [show_print_icon] => 
    [show_email_icon] => 
    [show_vote] => 
    [show_hits] => 
    [show_noauth] => 
    [urls_position] => 
    [alternative_readmore] => 
    [article_page_title] => 
)

Tout savoir sur le Jacobaea vulgaris

séneçon de jacob, qualité, poison, toxique, cheval, vache, plante toxique, poulet, alimentation

Le séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) est une plante envahissante qui menace les animaux. Une consommation trop régulière de celle-ci peut endommager le foie, empêchant son fonctionnement optimal et entraînant parfois la mort. Elle est répandue dans toute l'Europe.

Danger

Tant qu'il est sur pied, le séneçon de Jacob est facilement identifiable par les animaux de par son odeur caractéristique, sa couleur et son goût amer et est donc évité.

Le danger apparaît lors du fauchage: en séchant, le séneçon perd ses caractéristiques mais conserve son poison: les substances toxiques (alcaloïdes pyrrolizidiniques) contenues dans toutes les parties de la plante peuvent toujours être ingérées par les animaux dans leur ration de foin ou d'ensilage. 

Ces alcaloïdes pyrrolizidiniques sont produites par la plante afin de se protéger de ses prédateurs (mammifères, insectes) . Le taux de poison est plus élevé juste avant la floraison.

Symptômes de la maladie

Le poison est absorbé dans les intestins. Le corps essaie alors de convertir les toxines en substances moins toxiques. Cependant, ce processus produit une substance encore plus toxique ce qui détruit les cellules du foie. L’empoisonnement par le séneçon de Jacob est très progressif et conduit à un arrêt du foie.
Les animaux empoisonnés tombent d’abord malades : ils sont faibles, perdent du poids, ont des diarrhées et n’ont pas d’appétit, boivent beaucoup et présentent des symptômes semblables aux coups de soleil. Le séneçon de Jacob attaque le cœur et le système nerveux central et provoque de l'ataxie (troubles de la coordination), un manque d’appétit et des mouvements désordonnés.

Il n'existe pas de remède à l'empoisonnement au séneçon de Jacob. Il faut des mois voire des années pour que les animaux tombent malades suite à l'accumulation du poison dans leur foie. Les vaches et les chevaux développent des troubles hépatiques chroniques lorsqu'ils absorbent 5 à 10 % de leur poids corporel à partir de la plante.

Dose létale : (Source : Rikilt)
Chez les chevaux et les bovins, la dose létale de Séneçon de Jacob est de 5 à 20 % selon le poids. Chez les poulets, 5 % de leur poids leur est fatal.

Les moutons et les chèvres sont plus résistants aux toxines du Séneçon de Jacob: la dose létale est beaucoup plus élevée. Une chèvre peut en consommer 1 à 4 fois son poids. Pour les moutons, c’est plus de 2 fois leur poids.

Il n’existe pas de chiffres exacts sur le nombre d’animaux morts, car la cause de la mort de ces animaux ne peut pas toujours être établie. Il est parfois difficile d’établir la relation entre la maladie et la plante. Donner du foin ou de l’ensilage avec 1% de Séneçon de Jacob ou moins peut être dangereux à long terme. 

Heureusement, chez Hartog, l'herbe et la luzerne respectent une démarche de qualité précise et sont garanties sans Séneçon de Jacob!

FaLang translation system by Faboba

Hartog reviews - Expériences client

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction

Reduction